DEFR

COVID-19: Appel à la solidarité!

 

Nous avons besoin de votre aide maintenant!

Le COVID-19 plonge des millions de personnes dans l'extrême pauvreté

 

En tant qu'organisation nationale regroupant 37 organisations d'aide chrétiennes, INTERACTION lance un appel collectif pour le soutien de milliers de personnes qui sont particulièrement touchées par le COVID-19. Merci pour votre généreux soutien.

Pour la première fois depuis plus de vingt ans, le nombre de personnes extrêmement pauvres augmente à nouveau en raison de la crise du coronavirus. Ni eau propre, ni savon, encore moins de désinfectants, et certainement pas d'assurance pour les pertes économiques : la plupart des habitants des pays pauvres sont sans défense contre le coronavirus et les conséquences de la pandémie.

Mais ensemble, la crise peut être surmontée. Nos organisations partenaires locales s'engagent à sauver des vies et à apporter un soutien global aux personnes vivant dans certains des endroits les plus difficiles du monde. L'association faîtière a créé un fonds COVID-19 à cet effet, à partir duquel les membres peuvent demander des fonds pour leurs projets.

 

 

Merci de soutenir INTERACTION dans cet appel. Faites un don maintenant :

 

Utilisation prévue: COVID-19

Interaction

1200 Genève

IBAN CH57 0900 0000 8575 9105 8

BIC POFICHBEXXX

 

 

Vous trouverez ci-dessous les projets actuellement soutenus par le Fonds COVID d'INTERACTION.

ADED Suisse

Sensibilisation à l'hygiène des mains dans la lutte contre le COVID-19 pour les enfants et familles vulnérables au Tchad

 

Au Tchad, ADED Suisse et ses deux associations partenaires travaillent à la promotion du lavage des mains au sein de plusieurs structures scolaires et d’accueil d’enfants, en particulier vulnérables (milieu rural et enfants en situation de rue). A travers la mise en place de 125 dispositifs de lavage des mains équipés du robinet The Drop©, ainsi que de la formation des enseignants et encadrants à l’adoption des bons gestes et à pouvoir sensibiliser les enfants, le projet touchera environ 1800 personnes, à la fois les enfants mais aussi leurs familles.

Plus d'informations ici

 

 

" Je suis spprenant, je me protège et je sauve la vie de mes parents et clles de ma communauté contre la COVID-19 ! "

 

En milieu rural au Sénégal, l’ADED Suisse travaille avec un partenaire local pour réduire le risque d'infection par le COVID-19 et améliorer les conditions de vie des enfants vulnérables et de leurs familles. Il s'agit de familles en situation de pauvreté qui n'ont pas accès aux services de base tels que l'eau et l'assainissement et d'enfants, dont certains sont des enfants des rues, qui sont hébergés dans des Daaras, des écoles coraniques et vivent dans des situations précaires. 

Le projet comprend 50 unités de lavage des mains équipées du robinet The Drop® installées dans 2 écoles primaires publiques et dans les Daraas. 1760 élèves bénéficieront de meilleures conditions d'hygiène dans les écoles et recevront des kits d'hygiène à emporter chez eux. Par le biais de sessions d'information et de 52 sessions de sensibilisation, les élèves, mais aussi leurs parents, sont sensibilisés aux bonnes pratiques d'hygiène contre la propagation du COVID-19 et d'autres maladies transmissibles.

Plus d'informations ici

 

 

Chryzalid

Réponse COVID-19 et plan sanitaire dans deux prisons de Guinée

 

En Guinée Conakry, Chryzalid et son partenaire la Fraternité des Prisons de Guinée ont pour objectif de soutenir 2 prisons régionales dans leur lutte contre la propagation du coronavirus. Selon les statistiques nationales, en milieu carcéral, une personne aurait 34 fois plus de risques d’attraper la Covid-19 par rapport au reste du pays. Le projet vise à accompagner les prisons dans la conception d’un plan sanitaire adapté à leurs réalités, à sensibiliser les détenus et les employés aux bonnes pratiques de prévention et de protection, à distribuer du matériel de protection, à mettre en place des campagnes de nettoyage et de désinfection des locaux, tout comme à organiser des espaces de quarantaine pour les nouveaux arrivants et les détenus présentant des symptômes avant leur transfert dans un centre de traitement du COVID-19. Environ 770 détenus et employés des prisons seront bénéficiaires de ce projet.

Plus d'informations ici 

 

 

CPT Congo

SOS, Stop COVID-19 et stigmatisation

 

 

En République démocratique du Congo, CPT Congo est confronté au défi que la pandémie de COVID-19 n'est pas prise au sérieux par la population. Le projet permettra d'informer et de sensibiliser à la réalité de la pandémie afin qu'elle puisse être contenue, mais aussi de sensibiliser afin que les personnes infectées ne soient pas stigmatisées et marginalisées. À cette fin, des ateliers seront organisés pour 100 chefs religieux et sociaux, qui auront à leur tour une forte influence sur la population de la ville de Mbanza Ngungu et transmettront les informations et les masques qu'ils ont reçus. Outre l'éducation et la prévention des nouveaux cas, 50 personnes infectées recevront de la nourriture, car elles doivent vivre en isolement et ne peuvent donc pas travailler.

Plus d'informations ici

 

 

FH Suisse

Réponse COVID dans le district d'Amudat

 

En Ouganda, Food for the Hungry travaille en collaboration avec les autorités locales pour d’une part renforcer les messages de prévention et de changement de comportement en langue Pokot, et d’autre part améliorer les installations sanitaires dans des structures-clés du district. Le projet travaillera en lien avec 3 structures de santé, 10 écoles, 6 marchés et 6 églises. Plus de 40'000 personnes seront touchées par les différentes activités du projet : accès à des informations fiables sur le COVID-19, prévention et sensibilisation à travers des supports adaptés, formation des équipes villageoises de santé pour la prévention, détection et suivi des cas, développement de messages adaptés aux enfants et formation dans les « clubs santé » au sein des écoles. Par ailleurs, des stations de lavage des mains seront mises en place dans des lieux publics clés et les communautés seront formées à la construction de dispositifs de lavage des mains à domicile et fabrication locale de savon.

Plus d'informations ici

 

 

MEDAIR

Contrer la pandémie de COVID-19 dans le plus grand camp de réfugiés au monde, Rohingya au Bangladesh

 

 

Au Bangladesh, à la frontière avec le Myanmar, des centaines de milliers de réfugiés rohingyas vivent dans les camps surpeuplés de Cox’s Bazar et dans des conditions insalubres. Ce projet de Medair, qui vise à réduire la pandémie de COVID-19, vient compléter un projet nutrition existant à Kutupalong, le plus grand camp comptant environ 630 000 réfugiés. Le projet vise à fournir un traitement et des soins préventifs vitaux aux femmes et aux enfants dont la vie est menacée par la malnutrition. Pour enrayer les maladies, notamment les maladies diarrhéiques et le COVID-19, 5 000 savons sont distribués chaque mois. En outre, les parents des enfants sont sensibilisés pour améliorer leurs pratiques d'hygiène à long terme. 4'000 femmes et enfants bénéficient directement de ce projet.

Plus d'informations ici

 

 

@Medair
@Medair
@Medair

Mission Evangélique Braille

Appui à la réduction de l'impact de la COVID-19 dans la vie des personnes handicapées de la vue à Yaoundé

 

Au Cameroun, la MEB et son partenaire, le Club des Jeunes Aveugles Réhabilités du Cameroun (CJARC), ont pour objectif de réduire la vulnérabilité des personnes handicapées de la vue (PHV), qui voient leur précarité se renforcer avec la pandémie. Le projet sera développé dans les 7 communes de la région de Yaoundé, où le nombre de personnes handicapées de la vue est estimé à plus de 80'000.

 

Le projet visera à mettre à disposition des PHV des informations fiables concernant le virus, notamment par la traduction en braille d’une affiche de prévention ainsi que d’un dépliant pour les personnes accompagnant les PHV. Par ailleurs, la pandémie a rendu difficile les activités économiques mises en place par les PHV. Plusieurs d’entre elles seront accompagnées pour relancer leur activité et l’adapter au nouveau contexte. Au total, le projet touchera directement plus de 1000 personnes.

Plus d'informations ici

 

Morija

Protéger les patients et l’équipe médicale du Centre Médical d’Arrondissement de Guider, au Cameroun de la Covid-19

 

Dans le nord du Cameroun, Morija travaille en partenariat depuis près de 20 ans avec un centre de santé qui prend également en charge les patients du COVID-19. Pendant le traitement des patients, le personnel de santé a également été infecté et la clinique a dû être fermée pendant deux semaines. Ce projet permettra de protéger les patients et le personnel de santé contre les infections virales et d'équiper la clinique d'une quantité suffisante de désinfectant, de vêtements de protection et de tests COVID-19. Les patients seront suivis régulièrement et isolés s'ils présentent des symptômes. Ils seront également sensibilisés aux pratiques d'hygiène nécessaires et, une fois rétablis, ils seront formés pour diffuser ces informations auprès de leurs communautés. Le projet aura un impact indirect sur les 26 000 habitants de la zone de santé de Guider et, directement, 6000 patients bénéficieront d'un traitement sûr à l'hôpital.

Plus d'informations ici

 

 

REA Suisse

Prévention de la propagation de la COVID-19 en milieu rural - Région de l'Ouest Cameroun

 

 

Le Cameroun est l'un des points chauds de la pandémie de COVID-19 en Afrique centrale, où la population rurale est particulièrement touchée par l'impact économique de la pandémie. Ils ont donc besoin non seulement d'une assistance médicale, mais aussi de nourriture, d'eau, de moyens de subsistance et de services de base. Le projet de REA vise à contribuer à limiter la propagation du virus et à guider les communautés rurales pour qu'elles prennent des initiatives et des mesures préventives contre la pandémie de COVID-19. Le projet se concentre sur l'amélioration des pratiques d'hygiène et le respect des règles de distanciation. Le village de Koupa-Kagnam sera équipé de masques, de gels désinfectants, de savons et de dispositifs de lavage des mains. Les 10 000 habitants et les 9 000 personnes vivant dans les environs seront sensibilisés à la pandémie et au virus par le biais de la radio, d'affiches, et de visites de porte à porte.

 

Plus d'informations ici

 

 

SAM global

Soutien à une entreprise sociale, Eggscellent

 

Au Cambodge, dans la région de Siem Reap, la crise sanitaire s’accompagne d’une crise économique liée à la chute des activités touristiques. De nombreuses personnes dépendantes du tourisme se sont retrouvées au chômage du jour au lendemain. L’entreprise sociale Eggscellent, dont le développement a été soutenu par Interaction ces dernières années, subit également de plein fouet cette crise avec des niveaux de commandes qui ont diminué de 75%. Elle doit notamment gérer l’écoulement des œufs produits, tout en maintenant l’activité, et a choisi de soutenir les familles qui subissent les effets de la crise. Le projet vise à distribuer une partie des œufs produits (20'000 œufs/mois) à environ 4’000 personnes par mois, identifiées comme particulièrement vulnérables par 10 organisations partenaires. Ce soutien permettra également à l’entreprise de maintenir l’emploi et l’activité à un niveau minimum en attendant une reprise progressive.

Plus d'informations ici

 

Infrastructure pour l'enseignement en ligne

 

Au Sri Lanka, SAM global gère une école de théologie en collaboration avec un partenaire local, où 400 responsables d'église sont actuellement formés. En raison de la pandémie de COVID-19 en cours, l'école a dû être fermée. Grâce à l'infrastructure informatique fournie, le projet déjà existant peut se poursuivre et la formation peut être proposée en ligne. Les étudiants des zones rurales, qui n'ont pas accès aux appareils numériques et ne peuvent donc pas participer aux cours en ligne, sont particulièrement touchés. C'est pourquoi des centres satellites seront créés, où une centaine d'étudiants pourront suivre des cours en ligne sur des appareils numériques fournis. Les bénéficiaires du projet seront environ 25 enseignants dans les centres principaux, 100 dans les centres satellites et un total de plus de 400 futurs leaders communautaires.

Plus d’informations ici

 

 

World Vision

" L'inclusion digital pour l'égalité de l'éducation " 

 

 

En Mongolie, les écoles, les jardins d'enfants et les dortoirs scolaires sont fermés à plusieurs reprises en raison de la pandémie. L'apprentissage à distance et l'apprentissage numérique sont actuellement les seules options en matière d'éducation, mais l'offre et l'accès à l'internet font défaut. À Bayanzurkh, l'un des plus grands districts de la capitale Oulan-Bator, il n'y a pas de possibilité d'enseignement à distance. Worldvision souhaite donc donner accès à une éducation de qualité à 45 des enfants les plus démunis, âgés de 6 à 10 ans. Les enfants recevront une tablette contenant du matériel éducatif hors ligne qui leur permet d'apprendre à leur propre rythme et comprend du matériel de prévention supplémentaire sur les abus. Lors de la réception des tablettes, les enfants et les parents seront formés à une utilisation appropriée de l'appareil. Une fois les écoles ouvertes, les tablettes seront mises à la disposition des autres élèves dans la bibliothèque de l'école.

Plus d'informations ici

 

 

Virement bancaire TWINT

Paiement pratique et anonyme avec TWINT !

  •     Ouvrez votre application TWINT
  •     Tapez sur le symbole du code QR
  •     Scannez l'autocollant du code QR ci-dessous
  •     Saisissez le montant total et confirmez le paiement

Veuillez noter: Les paiements TWINT sont anonymes! Vous ne recevrez pas de confirmation de don pour cela.

 

 

 

Télécharger la brochure